Le 5ème « Café  des Patients » de Transhépate

Le 5ème "Café  des Patients" de Transhépate à l'hôpital Beaujon est placé sous le signe de l'Art à l'hôpital.

Une fois de plus, c'est Jenny, notre infographiste, qui est la créatrice de la magnifique affiche de cette réunion.
Tout d'abord, c'est Laura, jeune transplantée qui excelle dans l'art du scrapbooking (une technique de dessin et de collage mettant en valeur une présentation sur papier ou sur toile) qui ouvre les présentations.
Laura a débuté ce loisir créatif durant son attente de greffe. Elle a poursuivi notamment à l'occasion de la naissance de sa petite fille il y a 1 an.
Laura a fait don au service d'hépatologie de 2 magnifiques créations illustrant la greffe et le don d'organe. Vous pourrez admirer un tableau aux consultations d'hépatologie et un autre sera exposé au 2ème étage dans le bureau de la coordinatrice.
Ensuite, c'est Olivier Terral qui nous fait découvrir sa peinture relationnelle avec son projet "empreintes de vie" mené depuis 2010 au sein de plusieurs hôpitaux dont l'hôpital Beaujon. Olivier a l'idée de réaliser des portraits d'identité avec l'empreinte du pouce dans un dégradé de 25 nuances de noir et de gris.
Olivier est allé à la rencontre de patients en service de cancérologie puis dans d'autres services, notamment en hépatologie.
Nous avons tous eu des hospitalisations plus ou moins longues et nous nous sommes plus ou moins sentis en état de dépendance vis à vis de l'équipe soignante. L'apparition d'Olivier dans une chambre ou dans un lieu de soins avec son chevalet change la perspective de la journée du patient, il va être acteur, artiste du portrait, qui touche après touche, va devenir un tableau. Ces parenthèses artistiques sont des espaces d'échanges profonds ou plus légers, durant ce temps, le patient sera sorti de la dépendance aux soins, il aura la fierté d'avoir accompli une oeuvre artistique pérenne.
Les équipes soignantes ont pu participer à l'élaboration d'un tableau sans connaître à l'avance l'image qu'ils étaient entrain de réaliser et qui s'est révélée être une main tendue.
Puis ensuite, l'artiste a décidé d'une oeuvre unique pour soignants et soignés, deux mains qui se touchent évoquant la force, la paix et l'unicité du lieu.
L'artiste Olivier Terral est à l'hôpital Beaujon depuis 9 ans, il n'a pas de rémunération. L'APHP a décidé qu'il fallait passer à autre chose à la prochaine rentrée et qu'Olivier ne pourrait pas continuer à créer ses espaces singuliers, hors du temps, plein d'émotion, d'échanges et qui ont fait tellement de bien... Quel dommage! Pensons à tous ces patients qui ont eu besoin de poser leurs empreintes afin de se réapproprier leur image souvent mise à mal par la maladie.
Nous espérons de tout coeur que le départ de Beaujon d'Olivier sera un tremplin vers de nouvelles, belles et grandes aventures.

Ebauche d'un portrait

Le don

La greffe

Empreintes de vie